Création d’évènements culturels & Édition de livres d’artistes
Association d’artistes loi 1901 - 14 rue du Congrès, 06000 Nice.

"Le Grand Livre de BERNAR VENET"

Réalisation et photos de Roland Moreau, texte de Jean Louis Schefer

Édition limitée
 
 
Bernard Vene le grand livreÀ année exceptionnelle, offre exceptionnelle...

Bernar et moi sommes amis depuis la Villa Thiole (École d’Art Municipale de Nice) en 1958, donc depuis 62 ans. Avec quelques artistes en devenir, nous formions «La bande à Thiole». Issu d’une famille modeste de Saint-Auban dans les Basses-Alpes, orphelin de père très tôt, avec ses trois frères élevés par leur mère, il n’avait droit qu’à une année de scolarité artistique pour se réaliser et « réussir ». Pour survivre, il lui arrivait de chanter Brassens en s’accompagnant à la guitare à la terrasse des cafés, dessinant sur le trottoir, mangeant chez les uns et dormant chez les autres.

Par cette période de vaches maigres, rien ne devait l’arrêter, pas même son service militaire l’année d’après à Tarascon où il y trouva ses premières inspirations et une compréhension exceptionnelle de la part de ses supérieurs. On lui alloua un atelier.
Lors d’une permission, nous baladant à Nice sur la promenade des Anglais, il me dit dans un élan démonstratif : « Un jour j’aurai une grande sculpture à moi ici ».  Vingt ans plus tard, le 14 juillet 1988, son Arc de 115°5, monument en acier noir, de 19 mètres de haut et 38  de long, pesant 24 tonnes, fut installé au cœur du Jardin Albert 1er…
Avec l’aide du sculpteur Arman (il enleva comme lui le «d» à la fin de son prénom), il partit à New-York et ce fut alors, en 1966, l’explosion américaine. Je laisserai aux historiens et biographes son succès planétaire et la description de la superbe Venet Foundation au Muy (Var).
 
C'est en suivant Bernar à travers ses différents ateliers, usines et grandes expositions depuis 1993 que j’ai réalisé ces photos. Un jour, à la vue de quelques-unes d’entre elles, il s’écria devant des amis : « Quand j’ai vu arriver Roland avec son petit appareil, j’ai souri... Ces photos sont les plus belles qu'on ne m’ait jamais faites ». Ainsi naquit ce grand livre que j'ai mis en page avec un texte de Jean Louis Schefer et que Bernar édita pour moi.

Si vous souhaitez offrir ce coffret de luxe ou simplement vous faire plaisir, vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour bénéficier des frais de port offerts et de 20€ de réduction. Contactez-moi par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et/ou par ce bon de commande.
 
________